Le Taureau

Les composantes du Taureau

Yin : réactions défensives durables, après accumulation

Fixe : intéressé à concentrer et terminer

Terre : Concret, matérialiste, réfléchi

  • Secondaire : distancié

  • Froid : conservation, stabilisation

  • Sec : confrontant

Équinoxial de printemps : grande conscience individuelle

Mars en exil : refoulement de l’aggressivité

Vénus en domicile : sensualité, douceur, gentillesse, plaisirs

Saturne en chute : tentation de l’absence de limites et d’autodiscipline

Lune en exaltation : sublimation du rapport à la nature

Les fonctionnements du Taureau

Ressources inconscientes

Au fond, le Taureau est un rationnel, un cérébral, un analyste naturellement doué pour aborder les choses avec rationalisme et objectivité. C’est quelqu’un qui a un savoir-faire inné pour mettre en place des raisonnements logiques. C’est totalement inconscient et le Taureau ne se voit pas de cette façon, il ne se présente pas non plus de cette façon. Cette ressource cachée du Taureau ne se manifeste pas à la première difficulté. Placé devant l’impossibilité de vivre en accord avec sa motivation et son fonctionnement social (voir plus bas), le Taureau prends sur lui, redouble de pugnacité et de détermination. Il reste patient. Cependant, lorsque le Taureau est épuisé par des mois (si ce n’est des années) en dehors de sa zone de confort, une réaction défensive s’installe durablement. Fini la douceur et l’amabilité, c’est une distanciation sèche qui se met en place. Sa mémoire d’éléphant n’est pas en reste pour mettre au jour la liste longue et précise de ses doléances froides. La logique vient remplacer le côté bon-vivant, la sensualité cède la place à un esprit d’analyse implacable, sur une modalité défensive dure et froide. Il s’agit de faire les comptes et de ne plus laisser la moindre place à la compassion et la sensibilité: chacun va payer ce qu’il doit, et pas question d’être dans le flou ou de s’attacher. Le Taureau se ferme, se transforme en une machine de pure logique, totalement inaccessible et n’en sortira pas de sitôt.

Motivation individuelle

La motivation du Taureau est de concentrer ses effort dans la réalisation durable et aboutie d’un projet unique, dans lequel il va pouvoir se projeter. Grandir en faisant grandir, se réaliser en réalisant quelque chose… dans la durée. Il s’agit d’abord d’obtenir les informations, de planifier, d’accumuler les ressources et de mettre en place tranquillement les conditions de la réussite. Après quoi, il va s’agir de s’investir durablement dans la réalisation patiente et déterminée d’un projet personnel dont l’épanouissement jusqu’à maturité permet le sentiment de réalisation de soi. Cette motivation ne va pas sans la possibilité de vivre une dimension sensuelle, artistique, agréable ou bien un rapport privilégié à la nature, au corps, à la féminité ou à la matière (que l’on touche, que l’on sent, que l’on voit, …).

Fonctionnement social

La carapace sociale du Taureau implique la présence d’une sensibilité, d’une ouverture sur les sensations et les émotions qu’il convient de partager avec d’autres par les mots ou par les actes. C’est un rationnel qui se présente comme un sensuel, un pulsionnel, qui peut avoir des difficultés à s’arrêter dans sa recherche du plaisir. Calme et porté sur les choses concrètes, c’est le monde matériel qui l’intéresse, mais dans sa dimension de douceur, de plaisir et de sensualité. Gastronomie, sexualité, parfums, nature et soins du corps sont de la partie: tout ce qui permet de se délecter des plaisirs des sens. C’est ce dont le Taureau a besoin dans ses interactions, pour s’interfacer avec le monde. La précipitation et les restrictions sont ses contraires, les tendances à l’accumulation matérielle et à l’excès ne lui sont pas étrangères. Force tranquille, patient, doux et sensuel, il a besoin de vivre une certaine volupté et de partager un univers de plaisirs concrets.

Perspective spirituelle

Le potentiel spirituel du Taureau est d’être porteur de la connaissances des choses naturelles, de l’enfance, de la croissance, des rivières, des plantes, des animaux, des pierres, de la terre et des océans, bref… de l’écologie et de ses cycles. Femme de la forêt, alchimiste, druide, … En reconnectant à ses facultés d’analyses, il a la capacité de se faire l’encyclopédie des savoirs relatifs à la nature et de s’en faire à la fois le promoteur, le sensibilisateur et le défenseur.